De la collecte…
 

La première étape du recyclage est bien évidemment la collecte à la suite du tri sélectif opéré par les consommateurs. Après cela, les déchets sont envoyés dans des centres de tri, où ils font l’objet d’un tri plus minutieux encore, soit manuellement soit à l’aide de machines. Des ballots de déchets sont alors créés : ballots de plastiques, de papier…Ils sont ensuite vendus à des conditionneurs et recycleurs, à l’exception des déchets ne pouvant pas être recyclés. Ceux-là sont envoyés vers des sites d’enfouissement ou d’incinération.

 

… au recyclage
 

Il existe même des poubelles compacteuses intelligentes. Elles permettent de diminuer drastiquement le nombre de poubelles et leur fréquence d’enlèvement.

Le conditionnement consiste à préparer les déchets avant qu’ils soient recyclés. Les matières sont lavées et découpées pour être plus facilement recyclés. Chez les recycleurs, les matières traitées sont transformées et peuvent directement donner lieu à la fabrication de nouveaux produits, comme des bouteilles plastiques. Dans les autres cas, les matières et produits issus du recyclage sont rachetés par des entreprises ou des organisations pour être introduits dans leur processus de production. Les matières recréées sont le plus souvent notamment des matériaux de construction, des produits de jardinage et des produits textiles.

 

Poubelles compacteuses intelligentes
 

Dans tout ce processus, l’une des étapes essentielles est la compression des déchets afin d’en faciliter le transport mais aussi en vue de leur recyclage. Ici, on recourt à plusieurs types d’équipements et d’installations : presses stationnaires, monoblocs, basculeurs, conteneurs, etc.

Il existe même des poubelles compacteuses intelligentes. Elles permettent de diminuer drastiquement le nombre de poubelles et leur fréquence d’enlèvement. Leur principe est simple : un capteur de mouvement détecte l’approche d’une personne et déclenche l’ouverture du clapet sans aucune manipulation ; un logiciel intégré gère la compression régulière des déchets sur la base des besoins ; un indicateur de statut mentionne à tout moment l’état courant de remplissage ; une fois la poubelle intelligente remplie, le clapet reste fermé et l’affichage signale la nécessité de changer le sac. Au final, le volume de déchets peut être jusqu’à 7 fois inférieur à celui des poubelles classiques.