Toute entreprise produit des déchets. Les quantités et leur nature varient, certes, mais le constat reste le même : il faut évacuer ces déchets et cela représente un coût.

 

Gestion de déchets
 

En Région de Bruxelles Capitale, les entreprises sont soumises à deux principales obligations concernant la gestion de leurs déchets : celles de contrat et celle de tri à la source. Ainsi, vous êtes soumis à cette obligation dès lors que vous possédez un numéro d’entreprise.

De nouvelles obligations s’ajoutent ponctuellement comme l’interdiction des sacs plastiques à usage unique depuis septembre 2017 ou celle de certains produits plastiques tels que les assiettes, couverts, cotons-tiges, pailles, bâtonnets mélangeurs pour boissons ou tiges pour ballons en plastique qui devraient apparaître d’ici 2021 au niveau européen.

 

13 million d'euros
 

Mais les entreprises ne sont pas seules pour affronter ces obligations. Il existe des aides financières et de nombreuses personnes ressources qui facilitent ce changement de paradigme. La notion de déchets tente en effet tout doucement à disparaître et fait place à celle de ressource. Des ressources qui ont une valeur et représentent de nombreuses opportunités.  C’est dans cette optique que l’économie circulaire devient un concept très recherché. Le gouvernement bruxellois a compris l’importance du développement de ce nouveau modèle économique et a lancé en 2016 le Programme Régional en Économie Circulaire (PREC). Ce programme dispose d’un budget de presque 13 millions d’euros pour la période 2016-2020 dont plus d’un million est consacré annuellement aux entreprises sous forme d’un appel à projet Be Circular (ouverture des candidatures en février).
 


 

Zéro déchet
 

D’autres appels à projets sont plus ciblés tel que celui lancé très récemment concernant  les « Horeca et Commerces alimentaires Zéro déchet ». Il vise les commerçants qui désirent expérimenter la mise en œuvre de pratiques commerciales plus respectueuses de l’environnement qui favorisent le zéro déchet et diminuent le gaspillage alimentaire. Qu’il s’agisse de tester des pratiques zéro déchet déjà éprouvées ou en expérimenter de nouvelles, les candidats pourront bénéficier d’un soutien financier entre 2.500 et 15.000€ ainsi que d’un accompagnement gratuit, à la fois pour préparer le dossier et pour mettre en œuvre le projet.

 

Vers une économie circulaire
 

En tant qu’entreprise il n’est pas toujours simple d’avoir accès à toutes ces informations et de savoir par où commencer sa démarche. C’est pour cette raison que Beci, la Chambre de Commerce de Bruxelles a mis en place avec Bruxelles Environnement un programme d’accompagnement gratuit pour toutes les entreprises bruxelloises. Son objectif est de les guider à travers ces opportunités vers une économie plus circulaire et plus respectueuse de l’environnement. Ce programme, le  Brussels Green Network » propose de nombreux services tel qu’un diagnostic complet environnemental, un helpdesk répondant à toutes les questions des entreprises, le développement d’outils ou encore des sessions d’informations régulières et des Green After Work.

 

La prochaine activité, le Circular After Work se déroule le 29 novembre au MAD Brussels. Les participants pourront y découvrir des nombreuses solutions innovantes pour rendre leur gestion plus circulaire au cours d’une soirée de networking immanquable.

Le rôle du Brussels Green Network est de faciliter la vie des entreprises qui désirent s’engager dans une démarche environnementale et de créer un réseau d’acteurs, fournisseurs, sustainability manager, etc. qui s’entraident pour parvenir à leur objectif de développement durable.

Prêt pour votre stratégie de gestion des déchets ? Consultez dès à présent nos 10 bonnes pratiques en matière de gestion des déchets en entreprise et n’hésitez pas à nous contacter sur green@beci.be.