L’efficacité énergétique est un must. Cela nécessite des investissements massifs pour améliorer l'efficacité énergétique de nos bâtiments. Assister les clients pour la mise en place de solutions d’efficacité énergétique est désormais inscrit dans l’ADN des fournisseurs de gaz et d’électricité qui évoluent toujours plus vers un rôle de régisseurs d’un paquet total de services de confort. Avec la percée des énergies renouvelables, du partage d’énergie et de la flexibilité, les données sont au cœur du système énergétique et le compteur digital sera un maillon important du futur système.

 

Faire preuve d’ambition

Les données sont au cœur du système énergétique actuel et le compteur digital sera un maillon incontournable dans le futur.

La fiscalité peut piloter les comportements énergétiques vertueux. L’électricité et le gaz sont des vecteurs d’énergie d’avenir, efficaces et propres. Notre fiscalité doit promouvoir ces carburants à faible teneur en carbone. Notre pays doit augmenter son niveau d’ambitions en matière d’énergies renouvelables. Cela demande davantage de dialogue avec les entreprises et les citoyens pour accroître l’acceptation publique des projets. Assurer stabilité et continuité pour les investisseurs est le meilleur moyen d’intégrer, à terme, les énergies renouvelables.

 

Transition énergétique

La transition ne réussira réellement que si les gouvernements et les entreprises travaillent ensemble en tant que partenaires.

Aux côtés des énergies renouvelables, le gaz naturel et le gaz renouvelable joueront un rôle clé dans la transition énergétique pour leurs applications dans le bâtiment, le transport, l’industrie et la production d’électricité. Un tiers de la capacité de production électrique belge est déjà renouvelable et cette part va encore croître. Lorsqu’il n’y a ni vent ni soleil, des capacités pilotables - telles de centrales thermiques - ou des importations doivent prendre le relais pour assurer la sécurité d’approvisionnement.

 

Une indispensable collaboration

Notre message est clair. Les entreprises sont prêtes à investir dans la transition énergétique et dans l'efficacité énergétique des bâtiments et des transports. La transition ne réussira réellement que si les gouvernements et les entreprises travaillent ensemble en tant que partenaires, chacun sous son angle propre. Les gouvernements veillent à faciliter la transition en paroles et en actes. Les entreprises sont prêtes à travailler dans un tel cadre et à effectuer les investissements nécessaires et qui sait, nous pourrions aussi réussir à redevenir des exportateurs nets d'électricité.