RVC, opérateur wallon de l’économie digitale, propose de reprendre le contrôle des consommations de votre parc immobilier. Armées de capteurs intelligents, vos installations sont sur écoute pour les observer en temps réel sur Internet. Les avantages sont nombreux : découvrir un dysfonctionnement, faciliter la gestion de ces appareils ou tout simplement assainir les relations entre propriétaires et locataires. Et cela sans paperasse inutile !

Une répartition équitable des charges

Prenons un cas concret. Luc, propriétaire d’un immeuble, facture des sommes importantes en consommation à Hugo, gestionnaire d’une PME. Hugo s’étonne de ses charges d’énergie et tente de faire des économies en débranchant plusieurs appareils pendant une longue période. Après plusieurs mois plongé dans le noir, le locataire découvre que ses charges n’ont pas bougé d’un iota.

Après une discussion avec son propriétaire, Hugo décide de faire appel à cet opérateur pour analyser son installation. En deux jours, la société découvre que le compteur électrique utilisé pour facturer son locataire alimente d’autres parties du bâtiment. Hugo et Luc disposent enfin d’une expertise professionnelle, ce qui leur permet de répartir correctement les charges de consommation.

Une solution win-win

Avec ce réflexe simple, le gestionnaire de la PME récupère une somme avoisinant les 10 000 euros due à une surfacturation durant quatre ans. Des capteurs intelligents continuent à surveiller sa consommation et transfèrent ces données au gestionnaire et au locataire.Et le propriétaire du parc immobilier révulsé de sa méprisable erreur en profite également : il maîtrise désormais qui doit quoi.

Économie digitale

En plus avec Powerges, Jean, technicien et Luc disposent sur leur tablette du cadastre des installations du parc immobilier. Appel d’un locataire ? Transféré sans papier sur la tablette de Jean. Ainsi, consommations et détails techniques de l’installation l’accompagnent.

Jean rédige son rapport, l’attestation d’entretien et de la TVA, son bordereau de prestation... sur sa tablette. Hugo signe sur tablette. La femme de Luc n’a plus de papier à classer. Tout est déjà enregistré avant le retour de Jean. Luc gagne 1 000 euros par mois par technicien.... La réalité de l’économie digitale atteint aussi les acteurs de la construction.