Pour faire face à ce gigantesque challenge, toutes les parties prenantes doivent unir leurs forces. L’accord signé lors de la COP21 à Paris l’an dernier par 193 pays représente un engagement sans précédent de la part de nos pouvoirs publics.

Au niveau belge, sous l’impulsion de The Shift, 120 entreprises, universités et organisations de la société civile se sont engagées fin 2015 à jouer un rôle de pionnier dans la lutte contre les changements climatiques. Les membres de cette coalition se sont engagés à réduire leurs propres émissions de CO2 au niveau individuel et collectivement par le biais de partenariats innovateurs.

Cette année, lors du nouveau sommet sur le climat COP22, qui se tiendra à Marrakech du 7 jusqu’au 18 novembre, les pays signataires de l’accord de Paris examineront dans quelle mesure leurs engagements sur la réduction des émissions de CO2 peuvent être concrétisées. À l’occasion de cette conférence, nous avons dressé un état des lieux des actions de nos organisations membres engagés pour le climat.

Quelques constats remarquables: 75% des répondants de ce questionnaire parmi nos membres, tiennent compte des risques du changement climatique au niveau stratégique. Plus de 2 tiers a déjà calculé l’empreinte carbone de son organisation, lorsqu’une grande partie a également établi un plan d’action pour la réduction des émissions CO2.

A base de ces engagements individuels, nous pourrons dès lors explorer de nouveaux partenariats en vue de permettre ensemble la transition vers une économie bas carbone.