Dans ce context de diversification, KBC-Autolease propose du leasing vélo et également une application permettant de gérer son budget mobilité.

 

Leasing vélo - L’an dernier, KBC-Autolease a lancé une formule de leasing vélo. Elle rencontre un succès grandissant : ce type de leasing représente déjà 30 % de l’ensemble des nouveaux contrats mensuels de l’entreprise. Concrètement, quelque 1 700 vélos loués auprès de KBC-Autolease circulent sur nos routes, essentiellement en Flandre — notamment à Gand et Anvers — et à Bruxelles. Les demandes commencent aussi à émaner de Wallonie.

 

Une application qui permet de réserver
une multitude de moyens de déplacement :
billets de train, tram ou bus, location de vélos,
location de voitures en carsharing,
emplacements de parking.

 

Choix du vélo - Dans les limites du budget alloué par son employeur, un employé peut choisir le vélo qui lui convient. La palette est très large : une cinquantaine de marques de vélos de tout type — classique, course, VTT, city bike, etc.

 

Réseau de magasins - KBC-Autolease s’appuie sur un réseau d’une centaine de magasins de vélos. À l’instar de ce qui se fait pour l’automobile, la manière de travailler est uniforme à travers tout le réseau, de la livraison aux procédures opérationnelles en magasin, par exemple pour l’entretien.

 

Neutre pour l’employeur - Ce type de leasing est budgétairement neutre pour l’employeur. Le système s’appuie en effet sur le principe de l’échange de valeur. Autrement dit, l’employé fixe la part du salaire mensuel brut qu’il veut allouer pour son vélo.

 

Appli mobilité - Olympus Mobility est une application pour smartphone développée au sein d’une spin-off de la SNCB, en collaboration avec KBC-Autolease et d’autres partenaires. Elle permet à un employé de gérer en toute indépendance un budget mobilité alloué par son employeur.

 

Multimodal - L’application permet de réserver bien des moyens de déplacement : billets de train, tram ou bus, location de vélos, location de voitures en carsharing, emplacements de parking. En fonction de ses besoins et de son budget, l’employé décide seul comment utiliser les possibilités de l’appli. Cette dernière n’est qu’une première version, uniquement déployée actuellement chez KBC-Autolease et quelques clients ; à l’avenir, elle sera amenée à l’émergence d’un véritable outil de gestion d’un budget mobilité.