Pieter Timmermans, Administrateur délégué de la FEB



La responsabilité sociétale des entreprises n’est plus cantonnée à un département, mais est débattue en Comité de direction et appropriée par le CEO. On le constate aujourd’hui,  les entreprises qui travaillent depuis des années en matière de responsabilité sociétale voient aujourd’hui leur position concurrentielle renforcée.

Les Objectifs de Développement Durable (ODD) constituent un important fil conducteur pour les entreprises qui souhaitent maximiser l’impact positif de leurs activités. Et contribuer, à leur niveau, aux défis planétaires auxquels nous faisons face.

La Business and Sustainable Developement Commission a chiffré à 12.000 milliards de dollars les opportunités de marchés que peuvent entrainer la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable dans 60 secteurs différents. Cela pourrait également générer 380 millions d’emplois dans le monde. La production et consommation responsable, la réduction de la pollution, la généralisation du travail décent, la promotion de l’égalité des chances sont d’autant de domaines où les entreprises peuvent contribuer concrètement à atteindre les ODD. 

En plus des nouvelles opportunités de croissance, avoir une politique ambitieuse et transparente en matière de responsabilité sociétale a des impacts sur d’autres aspects importants pour le business. Entre autres l’attrait et la rétention de talents, et particulièrement auprès la génération Z, à la recherche de sens à donner dans leur investissement professionnel. Un autre élément est l’obtention de financement qui sera de plus en plus conditionné à la transparence et développement de business modèles durables.

Nommé en  2018 ambassadeur SDG (SDG Voice) la FEB a pris fort à cœur son rôle de promotion des ODD, en mettant en ligne pour les entreprises www.sdgvoicefeb.be où, en plus de textes informatifs, sont régulièrement publiés des interviews de CEO belges engagés dans la réalisation des ODD. 

« Je suis ravi que la FEB puisse être l’une des voix d’un monde plus durable et de la marque de confiance qui nous est ainsi donnée. Les entreprises ont, en effet, un rôle important à jouer pour remettre la planète dans une perspective durable ». dit Pieter Timmermans, Administrateur délégué de la FEB.