Le café du Sud

Le café est consommé quotidiennement partout dans le monde, mais les producteurs de café du Sud n’en sont pas moins confrontés à plusieurs défis de taille.

Tout d’abord, d’une année à l’autre, la production globale de café peut varier fortement en raison de facteurs tels que les pluies, sécheresses et maladies, qui rendent le marché instable. Comment, dès lors, prévoir efficacement les revenus de la saison suivante et le budget pour la famille et la plantation ? Par ailleurs, la spéculation perturbe le marché : des institutions financières et des particuliers spéculent par le biais des marchés à terme, ce qui crée une forte pression sur le secteur. Conséquence : une forte volatilité des prix.

Ensuite, le changement climatique contraint les producteurs à trouver de nouvelles stratégies pour s’adapter à cette évolution tout en y contribuant eux-mêmes le moins possible. Un soutien technique et financier leur est dès lors indispensable.

Enfin, les petits producteurs n’ont qu’un accès très limité aux informations relatives aux marchés et aux prix. Des grandes entreprises prennent en main la filière complète, rendant les producteurs dépendants en achetant leurs terres et en les faisant travailler en tant qu’ouvriers agricoles.

Une solution équitable

Grâce au commerce équitable, représenté en Belgique par le label Fairtrade Max Havelaar, il est possible de stimuler le développement social, économique et écologique d’organisations de producteurs à petite échelle. Un prix équitable couvrant les coûts de production et donnant une prime de développement permet aux producteurs d’évoluer au sein d’un réseau viable, dans un marché pourtant instable.

Plusieurs critères garantissent ce commerce équitable : un système réservé aux organisations de petits producteurs, la garantie de techniques de production adaptées, l’assurance d’un prix minimum, une prime pour la coopérative ou encore le préfinancement possible jusqu’à 60 % du prix d’achat.

Humainement, d’autres critères fondamentaux définissent une plus grande équité : un système décisionnel démocratique où chaque membre se voit accorder les mêmes droits, des pratiques agricoles responsables via des critères environnementaux stricts, la stimulation de relations commerciales équitables et surtout l’interdiction de l’esclavage et du travail des enfants.