De quoi soutenir la jeune génération dans ses choix vers des modes de vie plus respectueux de la planète.

Globalement, l’objectif de ces trois appels à projets est de mettre le focus sur la réalisation de microprojets qui, faute de moyens financiers, ne pouvaient se développer. La Wallonie, sous l’impulsion du Ministre wallon de l’Environnement et de la Transition écologique, permettra l’éclosion de projets locaux et citoyens de petites envergures qui à leur tour feront des émules.

 

ECOKOT
 

Lors de sa première édition l’an dernier, ECOKOT a permis de soutenir des projets très concrets en transition écologique dans une vingtaine de kots communautaires wallons. Plogging, composts collectifs, construction d’une serre pour la production de légumes bio : les étudiants veulent montrer l’exemple ! Cette année encore, c’est d’ailleurs l’une des conditions de l’appel à projets : la sensibilisation au sein du campus, de la ville ou de publics plus variés.

 

Challenge Eco-Mobilier
 

Ici, il s’agit de valoriser l’utilisation de matériaux naturels wallons, comme la pierre, le bois, la paille, le chanvre, la laine ou l’argile. Il s’adresse aux étudiants inscrits dans des filières de formation en construction. Le mobilier intérieur ou extérieur créé par les étudiants sélectionnés sera exposé au Salon Bois et Habitat en mars 2019, à Namur. Voilà une belle vitrine pour leur savoir-faire et l’occasion de répondre aux besoins d’informations de tous à propos des matériaux naturels wallons.

 

Écoles Wallonie#Demain
 

Cet appel à projets est lié à la plateforme d’e-learning « Drôle de Planète » qui sera lancée dans les prochains jours. Toutes les écoles de Wallonie pourront utiliser gratuitement cet outil de sensibilisation à l’environnement. Grâce à cet appel à projets, les écoles lauréates pourront aussi construire leur projet d’établissement autour de l’alimentation durable, la qualité de l’air, la mobilité douce, etc., avec, à la clé, des prix allant jusqu’à 5 000 euros. L’accompagnement des écoles sera assuré par des associations déjà actives en sensibilisation à l’environnement.